Masque Progressor Adidas Eyewear




Premier feeling, première surprise pour ce masque, son poids.

 

De loin le plus léger chez adidas Eyewear, et clairement un des plus léger du marché avec ses 80g. Si l'avantage est facilement perceptible pour ceux qui le choisiront en ski de rando, les autres se rendront aussi compte qu'un masque aussi léger présente un véritable confort au quotidien.

Peu serré il reste en place, relevé sur le casque on l'oublie.

 

Second constat, son prix. Adidas Eyewear nous a habitué à des casques bien plus onéreux. Aujourd'hui, pour 120€ on peut jouir d'un masque doté de la qualité de finition et du savoir faire haut de gamme des écrans adidas. Mousse à triple densité, pour confort, respirabilité, solidité. Ce masque existe en 10 coloris, avec 3 types d'écran, tous en Polycarbonate.

 

En revanche, les écrans ne sont pas interchangeables. Adidas Eyeweara développé ce masque en imaginant le voir remplacer dans l'équipement des skieurs la combinaison de masque et lunettes de soleil. Pour ça, le développement a été orienté vers une respirabilité et une évacuation de la buée maximum. 

 

Absolument pas habitué à ce type d'utilisation d'un masque, nous nous sommes prêtés au jeu. D'abord dans les alpes, avec les conditions classiques de nos latitudes, en ski et en alpinisme, puis en Alaska, avec un peu plus de froid et d'humidité. Effectivement, le masque ne tient pas trop chaud, la buée ne pose pas de problème, et encore une fois le poids plume du Progressor rend la chose possible. L'intérêt réside surtout en alpinisme/cascade par mauvais temps, où on peut jouir d'une véritable protection, et de confort. C'est surtout au grand froid et vent que ces capacités sont réellement appréciables. Pour une pratique plus classique, au soleil, c'est bien moins probant.

 

Au final un outil bien polyvalent, et au rapport poids/prix/qualité vraiment valable !


[Retour]