Alaska: de retour du voyage peltage

3 mois après notre retour d’Alaska, nous avons repris nos esprits et nos quelques images vont pouvoir accompagner un bref récit de notre aventure, pour ceux qui, séduits par le printemps ont oublié l’hiver trop tôt.

Nous sommes donc arrivés sur le Ruth Glacier le Dimanche 22 Avril Avril après-midi, déposé sur notre lieu de bivouac, la West Fork, dans le même avion que 3 alpinistes françaises, FannyFleur et Charlotte.
Le temps d’installer notre camp, en dégageant les 70 cm de neige fraichement tombée et en admirant les faces et vallons alentours ; Le temps de rencontrer nos voisins, Armin et Ken, qui redescendaient juste de la West Ridge, une belle arête alpine ; Et la tempête de neige de la décennie s’est abattue sur nous.

10 jours de neige et de vent, sans discontinuité, nous ont acculés entre les tentes et l’igloo que nous avions eu la présence d’esprit de creuser dés les premiers jours.
Les quelques éclaircies du matin nous permettaient d’apercevoir les immenses parois de la face Nord du Mont Huntington, de distinguer quelques couloirs au loin, et d’analyser la provenance du bruit sourd des coulées qui descendaient coup sur coup des faces alentour.
Profitant de quelques éclaircies en soirées, nous avons pu aller explorer un vallon à proximité de notre camp. Un potentiel énorme de ski, de glace, d’esthétique et d’altitude.
Le 29 Avril, n’y tenant plus et profitant d’un répit dans la tempête, nous nous sommes aventurés dans une des lignes repérées 2 jours plus tôt. Un joli couloir, une belle neige, une ambiance à couper le souffle, pas un cafiste à l’horizon, l’Alaska !

Et à nouveau la tente. Lecture, déneigement, bricolage, écriture, cuisine, aménagement du camp, discussions et débats, beaucoup de rires aussi.
Pas un moment pour s'ennuyer, un emploi du temps de retraités !

Puis, le 2 Mai, le beau temps s’est pointé après 3 autres jours de tempête.
Nos voisins, coincés sur le glacier depuis 10 jours, sont parvenus à quitter le camp alors qu’une autre équipe d’alpinistes était déposée à coté de nous.
Une belle pente en ligne de mire, le soleil pour nous motiver, nous sommes partis pour skier.

A partir d’ici, le voyage a changé de tournure. 
Nous avons été secoués par une avalanche dans le couloir. Rémi soufflé, emporté, blessé, nous avons réussi à le faire évacuer grâce à l’intervention des rangers du Parc.
Une fois notre survivant en sécurité, Nacho et moi même sommes restés sur le camp, le temps de laisser la tempête se calmer.
Après quoi nous avons anticipé notre retour, pour rejoindre Rémi qui souffrait de multiples fractures.

Une expédition avortée donc, une équipe bien secouée mais heureuse. Heureuse d’avoir échappé à pire. Heureuse d’être toujours rassemblée. Heureuse d'en sortir grandie et renforcée. Heureuse d’avoir déjà envie d’y retourner !

Dynastar Lange NEMO Equipment, Inc. ORTOVOX asporteyewearadidas TERREX Katadyn Europe